Intéressant sondage sur l'état d'esprit des Français

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

 

 

En complément de l'analyse postée hier, sur la manifestation du 13 janvier 2013, nous attirons l’attention sur un sondage d’opinion qui évalue  la confiance politique en France. Il a été effectué en décembre 2012, et publié récemment par le CEVIPOF CNRS.

 

http://www.cevipof.com/fr/le-barometre-de-la-confiance-politique-du-cevipof/les-resultats-vague-4-janvier-2013/

 

 

Les réponses aux premières questions montrent que les Français ne sont pas découragés. La plupart des autres montrent qu’ils se sentent trahis par des gens qui les ont dupés, mais dont ils ne sont plus dupes.

 

Nous vous recommandons d’étudier en particulier les réponses aux questions suivantes :

-                       Faites-vous confiance aux partis politiques ?

-                       Aux médias ?

-                Pensez-vous qu’on tient compte de votre avis ?

-                       Les notions de gauche et de droite ont-elle encore un sens ?  

 

Une fois pris connaissance de ces éléments très probablement réels, nous vous proposons de relire l’analyse précédente, publiée d'abord sur le site Liberté politique.

 

Les masses déterminées qui ont manifesté ne sont ni des isolés, ni des rétrogrades, mais l'avant-garde d'un peuple qui veut reprendre en mains la conduite de ses affaires. Il s'agit de prendre conscience de la stratégie politique à la fois juste et gagnante, en phase avec la volonté générale objective et raisonnable du peuple français, laquelle ne trouve présentement ni représentation, ni exécution politique.

 

Il n’y a aucune raison d’être pessimiste. Les politiques imposées au pays par une classe politico-médiatique massivement néolibérale  et libertaire, anti-populaire et anti-conservatrice, ne sont en aucune manière en phase avec la volonté générale du peuple, qui lui refuse massivement sa confiance, même s'il se montre sage et prudent, attaché aux institutions telles qu'elles devraient fonctionner.

 

Mais la démocratie fonctionne aujourd’hui comme un système antidémocratique, permettant, paradoxalement, de faire une politique contraire aux intérêts du peuple et à la volonté du pays, tout en prétendant qu’on jouit de sa confiance et qu'on ne fait rien d’autre qu’exécuter sa volonté.

 

Cette situation doit cesser. Elle peut cesser. Il existe une énorme différence de potentiel pour que cela cesse. Confiance !

 

http://www.cevipof.com/fr/le-barometre-de-la-confiance-politique-du-cevipof/les-resultats-vague-4-janvier-2013/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nouveauté


La force de la liberté
La force de la liberté
€18.00

Evénements

Aucun événement

Restez au courant !

Nom:
Mail:

Sites partenaires

Bannière